UNE VISION POUR L’AVENIR – DEJA EN MARCHE !

En 2021, nous vous annoncions comment Dieu avait agi pour que nous obtenions gratuitement le terrain sur lequel se trouve le Centre de Ministère du quartier Jamaïque à Kinshasa (Nouvelles de Christ’s Hope RDC – Christ’s Hope International France (christshope.fr)). Cette parcelle, qui semble avoir été spécialement construite pour le ministère de Christ’s Hope International, est un havre de paix au cœur d’un quartier où règne la misère et le désespoir.

Les besoins de ce quartier et des quartiers environnants sont énormes, et c’est donc rapidement que le Point de Soins s’est transformé en Centre d’Accueil et nous sommes passés de 20 à 50, puis à 100 et très vite à plus d’enfants.

En 2019, lorsque le gouvernement nous a demandé de fermer notre centre à cause du Covid, nous sommes allés chaque jour dans le bidonville pour suivre les enfants. Glenn se souvient très bien de la façon dont la vision pour l’avenir a grandi en lui : « Je me disais constamment : Nous devons faire beaucoup plus. »

Ce « faire beaucoup plus » s’est traduit par MIEUX, PLUS LARGE, PLUS GRAND :

MIEUX Nos programmes doivent être meilleurs. Le contenu des programmes, la gestion et l’orientation de notre équipe, nos systèmes et le suivi des résultats obtenus ou non avec nos enfants doivent tous être améliorés. Cela concerne également notre infrastructure. Notre bâtiment étant un ancien couvent, il se compose principalement de petites chambres que nous utilisons comme salles de classe. Nous avons donc besoin de salles plus grandes pour l’accueil des enfants, ainsi que pour leurs familles, et l’infrastructure de base nécessaire pour soutenir une expansion ultérieure (voir PLUS GRAND), nécessitent une reconstruction totale de notre bâtiment existant.

PLUS LARGE La famille dans laquelle un enfant grandit, ainsi que ses amis et son environnement immédiat, ont une grande influence sur le développement de l’enfant. C’est précisément ce cadre de vie, le bidonville et ces familles si dysfonctionnelles qu’il faut combattre. Nos enfants viennent au centre trois fois par semaine. Cela peut sembler beaucoup, mais cela représente moins de 10 % de la vie d’un enfant. Les 90 % restants concernent l’enfant à la maison, où la faim, le manque d’hygiène, le manque de sommeil et de nombreuses influences extrêmement néfastes sont monnaie courante. Une grande partie de notre travail est donc perdue. C’est pourquoi nous croyons fermement que Dieu nous prépare depuis un certain temps à travailler de manière plus large. Il ne s’agit pas seulement de s’occuper des enfants, mais aussi d’atteindre les familles dans lesquelles ils vivent. Il suffit de penser à l’alphabétisation, à l’éducation financière, à tout ce qui touche à l’hygiène personnelle et à la santé, à l’eau potable, etc. Tant que les familles dans lesquelles vivent nos enfants ne seront pas plus stables, l’impact de nos soins aux enfants ne sera pas suffisant. S’occuper des enfants en situation d’extrême pauvreté reste notre objectif, mais à travers ces enfants, nous toucherons également les familles dans lesquelles ils vivent, car des familles plus stables mèneront à une vie beaucoup plus stable pour les enfants. Ce faisant, notre impact augmente de manière exponentielle, car chaque enfant vit dans une famille de 5, 6 membres ou plus. Si nous avons 100 enfants dans le programme, nous envisageons maintenant d’avoir un impact sur 500 autres personnes. Que faut-il pour cela, entre autres choses ? Un lieu où ces personnes, principalement des mères, peuvent venir se former, s’éduquer, s’équiper, etc. Oui, l’une des clés de ce programme est le développement d’un véritable Camp de Base qui là encore, passe par une rénovation complète de notre terrain existant

PLUS GRAND Mieux et Plus Large, mèneront finalement à beaucoup Plus Grand. On estime à 5 000 le nombre d’enfants dans un rayon de 2 km autour de notre centre. Pour atteindre plus que les 200-250 enfants actuels, nous devrons construire de petits centres satellites dans le bidonville. Ceux-ci pourront alors accueillir plus d’enfants et leurs familles de manière extrêmement locale, autour du site lui-même, étant donné que notre site actuel est 1 : trop éloigné pour tous les enfants du bidonville et 2 : déjà plein. Mais un Point de Soins dans le bidonville n’est pas évident. Les terrains trop petits, la grande insécurité, l’absence d’eau et d’électricité, … font qu’il n’est vraiment possible que de mettre en place un programme. Des choses comme la préparation de repas chauds, le stockage de la nourriture, la gestion d’un bureau ou l’installation d’une autre salle informatique, etc. ne sont pas ou très difficilement réalisables. D’où l’idée de transformer notre site actuel en Camp de Base, qui soutiendra logistiquement les petits centres satellites du bidonville ce qui leur permettra de fonctionner. Et oui, ce Camps de Base est précisément la conversion et la reconstruction de notre site actuel. S’occuper d’enfants en grande difficulté, par le biais de ces enfants atteindre leurs familles et par le biais des familles, redonner peu à peu de l’espoir à l’ensemble du quartier et le voir changer, voilà la vision des années à venir. Humainement parlant, c’est impossible et c’est pourquoi nous croyons que c’est Dieu qui nous a donné cette vision.

Voulez-vous nous aider à atteindre plus d’enfants orphelins vulnérables à Kinshasa ?

Cette vision est en marche puisque la phase 1 de construction à commencée au Congo début février 2024.

Dieu a fait des choses extraordinaires ces dernières années. Du don du site (qui avait un prix de 500 000 USD), à l’apport de plus de 50 000 USD de soutien local, en passant par l’apport d’une émission de télé hollandaise au moment même où les dessins du projet de construction étaient réalisés, avec 175 000 euros de recettes provenant des reportages télévisés. De toute évidence, Dieu est à l’œuvre. Dieu a un plan et Il le met en œuvre, et vous et nous, avons le privilège d’en faire partie. 390 000USD est le montant dont nous avons encore besoin pour mener à bien la phase principale de ce projet. Donner de l’espoir à 1 000 enfants, 5 000 membres de familles ou encore tout un bidonville, voilà l’objectif de cet investissement ! Participerez-vous ? Nous avons hâte de vous donner la prochaine mise à jour pour vous émerveiller ensemble de ce que Dieu aura fait !

 

Faire un don à Christ’s Hope International France (helloasso.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 5 =